Pour mieux comprendre les enjeux du PLUi

La CCTLB a organisé jeudi 30 octobre une réunion publique d'information à Lunéville sur l'élaboration du futur Plan Local d'Urbanisme Intercommunal qui sera approuvé d'ici décembre 2019. Les techniciens et élus de la structure intercommunale qui étaient à Baccarat la veille poursuivent donc leur campagne de concertation pour expliquer à la population les impacts de ce document d'urbanisme sur le quotidien.


Le maire de Chanteheux Jacques Dewaele, vice-président délégué à l'habitat et à l'urbanisme, a animé la réunion aux côtés de Marie Vaxelaire, chargée de mission urbanisme opérationnel. Jacques Lamblin, maire de Lunéville, a aussi participé à cette réunion publique qui a réuni une bonne soixantaine d'habitants, intéressés par ce document d'urbanisme qui régira, pour les 10 prochaines années, le droit du sol sur l'ensemble du territoire. Il définira aussi les principes d'une nouvelle politique en matière d'habitat, de transports ou de développement économique.


Jacques Dewaele a rappelé à l'assistance que les communautés de communes étaient maintenant dans l'obligation de se doter d’un PLUi. De ce fait, les conseils communautaires de la Communauté de Communes du Lunévillois et de la Communauté de Communes des Vallées du Cristal s'étaient déjà engagés, dès 2015, dans l’élaboration de leur PLUi. C'est lors du Conseil Communautaire du 29 juin dernier que les élus ont choisi d'étendre le projet à l'échelle des 43 communes de la CCTLB.
"Le PLUi viendra se substituer aux documents d'urbanisme existants", a souligné Jacques Dewaele. "Que ce soit les Plans Locaux d'urbanisme, les Plans d'Occupation des Sols ou les Cartes Communales. Le PLUi sera donc un document unique qui couvrira l'ensemble des 43 communes."

Le Plan Local d'Urbanisme Intercommunal déterminera, zone par zone, les grandes orientations de demain en termes d'aménagements :
- zones d'urbanisation
- zones agricoles
- zones naturelles à préserver ...
Un document qui guidera donc les habitants avec précision sur la possibilité de construire, ou pas, sur telle ou telle parcelle. Il régira aussi les possibilités de construction (par ex : surface maximale attribuée, hauteur des bâtiments, alignement des façades).

De forts enjeux

La SCALEN (ex-ADUAN) – Agence de développement des territoires Nancy Sud Lorraine – a établi le diagnostic du territoire. Cet état des lieux est indispensable pour permettre de cibler les enjeux. Marie Vaxelaire en a retracé les grandes lignes, en matière notamment d'accessibililté (routière et ferroviaire), de desserte numérique, de politique de logement, de politique de développement économique et touristique, de transition énergétique, de développement urbain, etc. L'environnement est aussi pris en compte (préservation de la biodiversité, qualité paysagère...). "Il convient aussi de tenir compte des risques naturels dans l'élaboration d'un PLUi, afin de protéger la population", a rappelé Jacques Dewaele.

Échanges
Après le rappel du contexte, les modalités de la concertation (des réunions publiques sur le territoire à l'approbation du PLUi en décembre 2019, en passant par les registres de concertation à disposition des habitants dans les mairies et à la CCTLB) et le focus sur les enjeux, le temps des échanges est venu. L'occasion pour les uns et les autres de poser des questions aussi bien sur le devenir des sites Trailor et Fischer, que sur la prise en compte des gens du voyage ou l'implication des autres partenaires publics dans la constitution du PLUi.

Cliquez sur les images pour les agrandir

La réunion s'est tenue au Salon des Halles.
Le maire est notamment intervenu au sujet du devenir de la zone Trailor.
Une assistance nombreuse et attentive aux propos des uns et des autres.

Mairie de Lunéville
2 Place Saint-Rémy
54300 Lunéville
tél: 03.83.76.23.00

Horaires d'ouvertures